-->

Il existe de très belles maisons anciennes sur Annecy. On ne parle pas ici de celles présentes en vieille ville mais plutôt des maisons cossues construites au 19ème et première moitié du 20ème siècle. Il peut s’agit de maisons d’habitations ou de bâtiments commerciaux (Banque de France, SNR…). Avec de larges toits, de beaux balcons, portails et fenêtres, elles inspirent la nostalgie d’une époque passée. On les remarque facilement non loin du centre ville : situées dans le triangle d’or entre le lac et les Galeries Lafayette ou aux abords de la place des Romains ou encore entre la Rocade et la place des Romains.

Ces maisons, souvent de belle facture et de style Art nouveau ou Art déco coûtent chères à l’entretien et les promoteurs immobiliers lorgnent dessus. Souvent bien placées et entourées de petits espaces verts, elle seraient avantageusement (selon les mêmes promoteurs) remplacées par des immeubles flambant neuf. Ce fût le cas, il y a quelques années au bout de l’Avenue d’Albigny du côté de l’Impérial avec la disparition de plusieurs maisons remplacées par un petit chapelet d’une grosse dizaine d’immeubles.

Sur les 200 que la mairie a recensé en 2016, 30 sont notées comme « remarquables » (liste complète dans le PLU – recensement fait avec un architecte des bâtiments de France) et sans être classées « bâtiment historique » elles ne peuvent pas être détruites facilement. Les autres, sans vrai intérêt architectural ou historique, peuvent être rasées. Et celles qui ne le sont pas encore, le seront un jour ou l’autre.

Pour la mairie d’Annecy, l’arbitrage est parfois difficile : comment concilier l’afflux de nouveaux habitants, la pression immobilière d’un côté et l’attrait historique et une certaine mémoire du passé bâti de la ville d’autre part.

Photo : Guilhem Vellut