-->

Finalement, 2017 fut-elle une bonne année pour l’immobilier en Haute-Savoie ? Dans une interview publiée dans l’Éco Savoie Mont-Blanc datée du 9 février 2018, M.Botta, président de la FNAIM Savoie Mont Blanc apporte chiffres et éclairage.

  • Sur le marché de l’ancien, les ventes ont fait +9% en 2017 pour la Haute-Savoie. Par contre, le taux de rotation est assez bas à seulement 3%. On y est bien à Annecy, non ?
  • Les prix prennent 4% en 2017. Avec de fortes variations en fonction des secteurs. En Haute-Savoie La commune nouvelle d’Annecy se bonifie de 2%, le Chablais de 5,7% mais c’est surtout Rumilly et l’Albanais qui explose les records avec +12%. Le désintérêt de l’Albanais semble se résorber. Choix de raison quand on voit le prix au m2 dans les lieux les plus prisés (il y a encore 1500 euros de différence au m2 avec Annecy)…
  • Les loyers augmentent aussi mais de façon très raisonnable (1% sur l’année écoulée). Le loyer médian est de 726 euros pour Annecy et de 800 euros pour les communes alentours. Les coeurs de ville avec des biens moins attractifs car anciens trouvent de moins en moins preneurs. Habiter en vieil ville est sympa mais le bruit, les difficultés de stationnement, les escaliers (et oui, pas d’ascenseur) et les appartements passoires à énergie ne sont pas charmant lorsque l’on y vit à l’année. Le taux de vacance est de 3,61% dans le 74.

Photo : Ian McKellar