-->

L’immobilier à Annecy-le-Vieux

Indicateurs clés du marché immobilier dans la ville d’Annecy-le-Vieux

 

Annecy le Vieux est un ancien village situé sur une colline qui s’est étendu jusqu’au lac et qui partage la plaine en contrebas avec Annecy. Bien exposée, ensoleillée et agréable à vivre, la ville d’Annecy le Vieux est essentiellement résidentielle même si un très important parc d’entreprise de 250 entreprises se trouve sur les hauteurs (parc des Glaisins).

Situé sur le chemin des stations de ski, Annecy le Vieux a connu un pic d’urbanisation depuis une trentaine d’année. Privilégiant les petits immeubles et les maisons, la ville dispose d’un bel accès au lac que les locaux apprécient à sa juste valeur.

À noter que le 1er janvier 2017, Annecy fusionne avec les communes alentours et devient Annecy.

 

Habitants d'Annecy le Vieux

Revenu moyen annuel

Annecy-le-Vieux : Prix immobiliers au m2

Maisons à l'achat

Annecy-le-Vieux : 5647 euros
Haute-Savoie : 3241 euros

Appartements à l'achat

Annecy-le-Vieux : 4368 euros
Haute-Savoie : 3487 euros

Maisons à la location

Annecy-le-Vieux : 15 euros
Haute-Savoie : 13 euros

Appartements en location

Annecy-le-Vieux : 15 euros
Haute-Savoie : 13 euros

Caractéristiques des biens immobiliers d’Annecy-le-Vieux

Depuis les années 1970, le parc immobilier annécien est surtout composé d’appartements. Les belles maisons se trouvent sur la colline historique, en bordure de lac ou le long du Mont-Veyrier ou tournées vers Genève. Le coeur historique du village a su garder son ambiance village et est très agréable à vivre. Aujourd’hui, la ville se tourne vers le lac et vers Annecy. Le coût de l’immobilier est élevé notamment pour les maisons et les habitations avec vue sur le lac.

Un nouveau pic de croissance en terme d’immeubles neufs, non visible dans ces chiffres est à l’oeuvre depuis quelques années. Les nouvelles constructions sont de standing élevé et les prix sont importants.

 

Répartition par nombre de pièces
  • 1 pièce 11% 11%
  • 2 pièces 17% 17%
  • 3 pièces 23% 23%
  • 4 pièces 23% 23%
  • 5 pièces et + 25% 25%
Répartition par date de construction
  • Avant 1945 5% 5%
  • De 1946 à 1970 22% 22%
  • De 1971 à 1990 41% 41%
  • De 1991 à 2005 22% 22%
  • De 2006 à 2010 8% 8%

%

Résidences principales

%

Résidences secondaires

%

Logements vacants

Logements / hectare

Qui habite à Annecy-le-Vieux ?

Beaucoup de retraités habitent Annecy le Vieux. Mais aussi beaucoup de familles. Douceur de vivre, commerces de proximité, sécurité et ambiance de village y sont certainement les raisons principales. Plus riches que leurs voisins annéciens, les ancileviens bénéficient d’une qualité de vie enviée qui plait surtout à ceux qui recherche la tranquillité.

%

Propriétaires

%

Locataires en HLM

%

Chômage

%

Ménages imposés

Répartition par catégorie socio-professionnelle
  • Agriculteurs exploitants 0% 0%
  • Artisans, commerçants, chefs entreprise 3% 3%
  • Cadres et professions intellectuelles supérieures 15% 15%
  • Professions intermédiaires 16% 16%
  • Employés 13% 13%
  • Ouvriers 6% 6%
  • Retraités 28% 28%
  • Sans activité professionnelle 15% 15%
Répartition par age des habitants
  • 0 à 14 ans 14% 14%
  • 15 à 29 ans 22% 22%
  • 30 à 44 ans 18% 18%
  • 45 à 59 ans 19% 19%
  • 60 à 74 ans 15% 15%
  • 75 ans ou plus 9% 9%

Services aux habitants et qualité de vie

Avec le parc des Glaisins, les opportunités d’emploi sont nombreuses. L’université de Savoie et les écoles supérieures situées toutes proches attirent naturellement les jeunes et les entreprises. Sur le reste de la commune, le lac et le tourisme contribuent à l’économie et à la qualité de vie.

Les commerces de proximité sont présents par grappe au sein de chaque quartier et permettent de réaliser toutes les petites courses nécessaires. Le réseau de bus de l’agglomération et l’offre en matière de santé est de très bonne qualité.

Établissements scolaires au km2

Commerces tous les 100m

Nombre d'habitants par médecin généraliste

Nombre de transports en commun par km2

Impôts, taxes et contributions

Les impôts locaux sont chers mais ils augmentent moins vite que la moyenne des villes françaises.

%

Taxe d'habitation

%

Taxe foncière (avec ordures ménagères)

Sources : Insee, KelQuartier, LaCoteImmo d’après les données disponibles en avril 2018
Photo : Arnaud Camel