-->

La ville d’Annecy met à disposition un outil de thermographie aérienne. Il s’agit d’une carte d’Annecy sur laquelle les déperditions de chaleur sont mesurées. Cela permet de voir si un bâtiment perd de la chaleur et si oui, en quelles quantités et à quel endroit de son toit. Cela permet aussi de localiser les fuite au niveau des réseaux de chaleur souterrains ou les zones humides des toitures. La carte date de 2007 met reste intéressante.

La carte permet de comparer les bâtiments les uns aux autres et de voir, en cas d’achat d’un bien sous les toits ou en copropriété si un chantier d’isolation ou de rénovation de toiture serait pertinent. En effet, quand on sait que 30% des déperditions de chaleur proviennent des toitures, on imagine facilement les économies à faire.

La carte a été élaboré grâce à une caméra infrarouge embarquée à bord d’un engin volant. On peut le faire depuis un avion, un hélicoptère, un ballon ou un drone. Les cartes obtenus sont juxtaposées avec un plan cadastrale. À noter qu’il existe aujourd’hui des outils proches (cadastre solaire, caméras thermiques depuis le sol) plus récents qui apportent une information proche.

Sur la carte, on voit notamment que certains immeubles perdent beaucoup de chaleur (en rouge) : c’est le cas (logique) de la verrière en plein milieu du centre Bonlieu ainsi que des plus anciennes constructions. La carte thermographique est à lire avec attention : les zones qui perdent le moins de chaleur (en bleu) sont aussi celles qui ne sont pas chauffées (certaines usines).

Voir la carte interactive
Visuel : capture d’écran de l’outil